L'Atelier de Poslovitch

Explorations autour du logiciel libre, des données ouvertes, du partage et de l'engagement.

Être exposant à une convention de jeu-vidéo et de culture geek, quelle idée ? C'est une question sérieuse, et un peu moins d'une mois après qu'elle se soit déroulée, je me la pose encore en constatant la quantité d'énergie que ça m'a demandé.

Lire la suite...

Il y a un mois, je suis tombé sur un logiciel de « liste de tâches » sur le Pop!_Shop (app store de la distribution Pop!OS) : Getting Things GNOME!. Ce logiciel libre est conçu pour appliquer une méthodologie appelée « Getting Things Done » (GTD). Après quelques heures à me renseigner à son sujet, je me suis lancé dans l'aventure.

Et me voici, un mois plus tard : je vais être honnête, les outils, la méthodologie ne font pas tout. Il y a une discipline qu'il me reste encore à acquérir, et une certaine rigueur à avoir pour me « débarrasser » de ce qui n'est pas nécessaire pour mes objectifs à long terme (ce qui est pourtant une recommandation en GTD). J'accumule, accumule et accumule les choses à faire, et j'ai désormais un mur de choses à faire dont les échéances s'étalent d'il y a 18 jours à aujourd'hui dont je ne sais pas vraiment quoi faire.

Mais il y a une chose qui est incroyable (et qui ne nécessite pas vraiment d'appliquer la méthodologie GTD) : on décharge le cerveau au maximum. « Oh, je devrais rédiger un billet à propos de Wikisource », « Ce serait bien d'améliorer cette fonctionnalité », « Poslo, tu peux jeter un œil à ma requête SPARQL ? Elle marche pas… »… Je note tout dans Getting Things GNOME!, ou sur une note sur mon ordiphone quand je n'ai pas mon ordinateur sous la main (dommage que Getting Things GNOME! n'ait pas d'application mobile…) que je rentre sur GTG dès mon retour devant le PC. Et lorsque je « m'ennuie » ou ne sais pas quoi faire, j'ai juste à piocher dans cette liste. Je ne risque plus d'oublier quoi que ce soit. Et ça fait un bien fou.

#Organisation #GTD


Ce billet est rendu disponible sous licence CC BY-SA 4.0. Vous pouvez soutenir financièrement mon travail avec LiberaPay. Abonnez-vous à ce blog sur le Fédivers avec le handle @Poslovitch@blog.poslovitch.fr. Flux RSS : blog.poslovitch.fr/feed/. Jetez un œil à cette liste de blogs francophones qui valent la peine d'être découverts.

L'istwére que j'm'en va vos narrer N'meu eune istwére d'amour, Ni eune istwére heureussiante, Ni eune qu'fèsse peuhhieu dans lés keulates.

« To t'dècoupe ! », qu'l'a di l'Chan, « Aran ! Aran ! », qu'lè salle è di !

Qu'èt que j' v'leu dire ? Ha !

Byintout, lés èranteules èront dés arayes ! È d'vénron danjrous come eune wive !

« Té t'maque dè nos ! », lè salle è rababouyi. « Mantou ! Fou ! Ouyat ! » « Té fat eune grande sace pou ryin ! »

Portont, ça so compouté ! Les èranteules an lusaté, ma ça so compouté ! Et v'la, qu' tos saumus, i fèyant tos reheu !

Traduction

Une petite histoire en lorrain roman de Moselle. D'après le Dictionnaire des patois romans de la Moselle de Léon Zéliqzon, avec une orthographe adaptée et une grammaire hasardeuse, car je ne maîtrise point cette langue qui résonnait autrefois dans les plaines et les vaux de la Lorraine.

L'histoire que je vais vous raconter N'est ni une histoire d'amour, Ni une histoire qui fasse frémir, Ni une qui fasse rire. (litt. Ni une qui fasse pisser dans les culottes).

« Tu te contredis ! », dit le Jean, « Allons ! poursuis ! », dit la salle.

Que voulais-je dire ? Ah !

Bientôt, les toiles d'araignées auront des oreilles ! Elles deviendront aussi dangereuses qu'une vipère !

« Tu te moques de nous ! », répondit durement la salle. « Menteur ! Fou ! Imbécile !» « Tu as parlé pour ne rien dire ! » (litt. Tu as fait une grande sauce pour rien).

Pourtant, ça s'est passé ! Les toiles d'araignées ont pris leur temps, mais c'est arrivé ! Et voilà que, tous surpris, ils ne savent plus rien dire que « euh » !

#lorrain


Ce billet est rendu disponible sous licence CC BY-SA 4.0. Vous pouvez soutenir financièrement mon travail avec LiberaPay. Abonnez-vous à ce blog sur le Fédivers avec le handle @Poslovitch@blog.poslovitch.fr. Flux RSS : blog.poslovitch.fr/feed/. Jetez un œil à cette liste de blogs francophones qui valent la peine d'être découverts.

Mise en place

  • Ouvrir Préférences (haut à droite)
  • Ouvrir Gadgets
  • Cocher « DuplicateReferences »
  • Enregistrer les préférences

Mode d'emploi

  • Ajouter la référence à une déclaration
  • Cliquer sur icône de copie
  • Cliquer sur icône de collage sur chaque déclaration où vous souhaitez ajouter la référence
  • (optionnel mais recommandé) rechargez la page avec F5.

Crédits icônes

#Wikidata #Wikimedia


Ce billet est rendu disponible sous licence CC BY-SA 4.0. Vous pouvez soutenir financièrement mon travail avec LiberaPay. Abonnez-vous à ce blog sur le Fédivers avec le handle @Poslovitch@blog.poslovitch.fr. Flux RSS : blog.poslovitch.fr/feed/. Jetez un œil à cette liste de blogs francophones qui valent la peine d'être découverts.